Explication sur le ratio dette et fonds propre


Explication sur le ratio dette et fonds propre

Un projet entrepreneurial, pour qu'il soit une réussite, requiert au préalable une étude de faisabilité fondée. Même la création d'une entreprise passe par cette étude qui observera la faisabilité du projet sur différents points : technique, organisationnel, etc. Lorsque le projet sera sur pieds, il faudra encore surveiller de près différents éléments, dont le ratio dette pour assurer le développement. Il faut évidemment aussi garder un œil sur les fonds propres, un apport garantissant l'existence d'une entreprise.

Investissement : que signifie fonds propres ?

En comptabilité, ces termes désignent les sommes versées par les actionnaires ou associés d'une entreprise, augmentées par les profits découlant de l'activité de celle-ci qui ne sont pas reparties en dividendes. Ils se composent des capitaux propres, figurant en haut du passif en bilan, et des autres fonds propres. Ces derniers figurent entre les capitaux propres et les dettes et comprennent les avancées conditionnées, le montant des émissions de titres participatifs ainsi que les droits du concédant, pour le cas d'une entreprise concessionnaire.

Pour mieux expliquer la relation entre ratio dette et fonds propres, connaitre l'importance de ces 2 éléments s'avère indispensable. Témoignant de la solidité financière d'une société, les fonds propres sont un élément très observé par les experts en analyse financière.

Le ratio d'endettement d'une entreprise

Ce jargon fréquemment utilisé en investissement se compose de 2 termes : ratio et endettement. Pour le premier, celui-ci se calcule toujours entre 2 données financières et se traduit ensuite en pourcentage. Il existe d'ailleurs plusieurs types de ratios d'endettement dont le plus connu est le Gearing. Ce ratio évalue le niveau d'endettement de l'entreprise selon ses capitaux propres. Concrètement, le ratio d'endettement compare toutes les dettes au total des actifs à la disposition de l'entreprise. Un ratio faible signifie une entreprise en bonne santé financière. Ce qui conduit à accepter la capacité pour celle-ci de souscrire de nouveaux prêts pour pouvoir s'épanouir.

Pour obtenir le ratio d'endettement total, il faut commencer par soustraire des capitaux propres les actifs, puis de diviser le résultat avec, à nouveau, les actifs. L'objectif avec ce calcul est d'avoir une idée sur la capacité de l'entreprise à faire face à ses obligations sur le long terme.

Endettement : risque ou avantage pour une entreprise ?

Lorsque le ratio associé à son endettement augmente, l'analyse porte toujours sur une éventuelle dépendance de l'entreprise aux créanciers. Les experts en analyse financière, en observant les éléments tels que le ratio dette et fonds propres, voient pourtant en l'endettement un moyen pour augmenter le rendement des capitaux propres. Certes, les détenteurs de capitaux propres font face à un risque plus grand lorsque l'entreprise s'endette. Ils sont en effet obligés de rembourser en priorité les créanciers. Cependant, il faut voir l'effet de levier derrière ce sacrifice, car un risque accru suite à un endettement devrait logiquement aboutir à une rémunération plus élevée.

Tout dirigeant ne doit pas forcément s'y connaitre en matière d'analyse financière pour prédire l'avenir de sa société, mais en faisant appel à des experts financiers comme Cyrille Vernes, il devient plus facile d'évaluer le futur d'un projet d'investissement.

N'étant pas avare en bons conseils, Cyrille Vernes, propose la meilleure stratégie à adopter si on veut réellement tirer profit des argents investis dans sa société.